jeudi 6 novembre 2014

Coup de gueule infi’ # 2 : les sites anti-IVG se déguisent pour vous désinformer !


Cet après midi, alors que je errais comme à mon habitude sur le net, je suis tombée sur un site d’information qui m’a quelque peu chafouinée : www.contraception.fr . Comme moi, vous vous direz certainement « Oh ! Un site officiel d’information à la contraception, voilà une idée qu’elle est bonne ! » 



… D’information, en fait, nous n’avons que le guide du bon parfait petit catho-intégriste qui se doit de rester droit face aux voix du Seigneur (impénétrable, non mais !) sans jamais s’écarter du droit chemin au risque de voir le brave Jésus choir de sa croix !... Je préférerais encore m’étouffer avec une poignée d’ostie plutôt que de faire de la pub pour ce site, alors je vais juste me permettre de vous noter quelques contre-info qui m’ont bien fais sourire :




« Utiliser la contraception met en danger la vie d'autrui, et c'est un "péché" que de le faire volontairement »

« La contraception nuit gravement à la santé, des femmes et des enfants. Les produits hormonaux facilitent des cancers et des problèmes cardio-vasculaires, et les morts subites ne sont pas rares. »
« La contraception fausse les relations entre hommes et femmes et tend à détruire l'institution du mariage et de la famille. »

… Je sens que vous commencez à vous crisper… j’en rajoute encore une couche…

« Quand vous refusez d'avoir des enfants, c'est que vous ne croyez plus que la vie a un sens, et vous refusez du même coup l'avenir. Ce refus massif, depuis 1967, de l'avenir, qui est maintenant le présent, remplit l'actualité : la faillite des retraites, le chômage, la pauvreté, la taxation abusive, et bientôt l'euthanasie, la violence sociale, etc. »



Mais c’est bien sûr, suis-je bête ! Le chômage, les taxes, les écureuils hermaphrodites, les bulots dépressifs à marée basse et mon Carpimko qui me coute un rein… J’avais cru à un moment que tous ces problèmes économiques, sociaux et politiques étaient dû à la crise, à la mauvaise gestion de nos politiciens ou au fait que parfois je mette deux chaussettes différentes le matin, mais vraiment, je suis rassurée ! Merci, merci à l’association la Trève de Dieu ! 

Plus sérieusement, ce site soulève un problème : que va penser un jeune en mal d’info cherchant à en savoir plus sur sa future contraception ? Aura-t-il l’esprit assez critique pour comprendre la supercherie ? Je suis inquiète… 
 

Ce site « Pro-vie » (lien wiki pour tout comprendre à ce mouvement) n’est pas sans rappeler celui d’IVG.net. Site mis en place par l’association CIVITAS (étiquetée anti-IVG, anti-mariage homo, anti-contraceptif, anti-joie ou anti-tout ce qui pourrait faire progresser les libertés et les droits de chacun et instituée par… Christine Boutin, ex Ministre de la famille s’il vous plait…). 


Ce site est resté (trop longtemps) en tête des recherches Google sur l’IVG. Malgré tout ce site reste à disposition de qui veut bien le lire avec le risque réel de se méprendre tant l’interface est bien montée : couleur bleue, thématique assez neutre, limite médicale… Je me suis presque faite avoir la première fois que j’y ai mis un clic jusqu’à ce que l’onglet « Que faire ? Je suis enceinte » me face tiquer du clavier :

« Je suis enceinte et je pense à une IVG .
Vous n’aviez pas vraiment prévu et désiré une grossesse. Dans les heures et les jours qui suivent cette nouvelle, vous pouvez ressentir comme un choc, être  paniquée. Vous pouvez aussi avoir une certaine ambivalence face à cette grossesse : Vous avez envie de nier cet embryon, mais vous avez une certaine fierté. Vous êtes rassurée sur votre fécondité, mais votre imagination exacerbe toutes les difficultés que vous pouvez avoir. C’est une réaction normale, car vous vivez une situation qui engage fortement la femme  quoiqu’elle fasse et pour le reste de sa vie.  Il faut parfois  prendre un certain recul face à cette situation et avoir une réflexion sereine pour prendre une bonne décision. N’agissez pas avec impulsion car vous auriez à le regretter par la suite. Lisez les nombreux témoignages que nous avons reçus. »

Nombreux témoignages (pour ne pas dire la totalité) qui, vous l’aurez compris, n’engagent pas vraiment à se faire avorter. Comme le rappelle un article du site internet du Monde , ce site est un réel outil de manipulation : « Sous des apparences d'objectivité et de neutralité, tout son contenu véhicule en fait un argumentaire anti-IVG. Témoignages essentiellement négatifs sur l'IVG, mais positifs pour celles qui l'ont gardé". La partie médicale ne parle quant à elle quasiment que des "dangers" de l'IVG sous toutes ses formes. »

Aujourd'hui, si vous souhaitiez chercher des renseignements sur Google concernant l'IVG ou la contraception, vous risqueriez de tomber dans les filets des associations pro-vie. Des sites, sous couvert d’associations intégristes catholiques, n’hésitant pas à se faire passer pour des « centres nationaux d’écoute anonyme et gratuit », histoire de bien enfoncer le clou des derniers sceptiques. 
Et leur manœuvre n’a rien d’illégale comme l’a rappelé l’ancienne Ministre du droit des femmes Najat Vallaud-Belkacem, en janvier dernier au Lefigaro.fr : « Ces sites sont extrêmement trompeurs, ils ne sont pas hors la loi. En guise de réponse, la ministre a appelé les associations à se développer sur Internet, à envahir les réseaux sociaux pour lancer une contre-offensive».

Soyons clair, ces sites ont pour unique but de faire culpabiliser la femme en démarche d'IVG. Ces mouvements ne font que militer contre une loi qui a été votée il y a presque 40 ans, contre un droit donné aux femmes d'être libres de choisir ou non  de maintenir une grossesse. Que vont penser ces femmes concernées par l'IVG lorsqu'elles seront confrontée à ces propos stigmatisant ? Non, vraiment, ce n'est pas être dans le respect de l'humain, que la religion est censée inculquée.

 
Depuis, deux sites officiels de l’état ont permis de faire reculer ivg.net à la troisième place sur Google… Chouette... Le combat continu.



Pour aller plus loin :

A découvrir un excellent article du site Mademoizelle sur les nouvelles stratégies des anti-IVG. Une journaliste s’est amusé à tester le site ivg.net cité précédemment. Un régal à découvrir dans l'article "Des sites sur l’IVG en apparence officiels et informatifs sont suspectés de délivrer des discours pro-vie. On a décidé d’en tester un."

Un journaliste de Lemonde.fr s'est également essayé à découvrir les usages du web des anti-ivg : "Les anti-IVG pratiquent la désinformation sur le Web"

Lefigaro.fr revient sur les pratiques des anti-ivg dans son article
"La stratégie insidieuse des anti-IVG sur le Net"

Petit cadeau de fin d'article (et attention il est gratiné celui-là) : une vidéo datant de décembre 2012. Tous les mois une manifestation "pro-vie"  est organisée par l'association "SOS tout petit" devant le centre d'IVG de l'hôpital Ténon de Paris... Allez, je n'en dis pas plus et je vous laisse savourer !




... Allez, je sens que cet article vous a chafouiné vous aussi, alors pour me faire pardonner je vous envoie une licorne arc-ciel : bonheur, joie dans les cœurs et ostie collé au palais.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour le petit mot ! ^^