lundi 11 juillet 2016

> 10 000 fans sur Facebook !


Et d'un coup je regarde le compteur et j'ai le cœur qui s'emballe... 
Plus de 10 000 fans nom d'un p'tit chat-♡ ! 

Qui l'aurait cru ? Pas moi en tout cas !

Non pas que je ne crois pas en vous, non. Parce que vous êtes mes p'tits choux à la crème (tu sais celui avec les belles décorations dessus), vous êtes mes rayons de soleil quand il est couché, vous êtes les yeux et les oreilles qui lisent et qui écoutent lorsque je me confie et qui tolèrent mes travers et mes gros mots quand ils sont dis avec le coeur. Vous êtes mes chatons-mignons quoi... Et je vous adore tous, même toi ! ^^

7 000 nouveaux en un mois... C'est complètement dingue cette histoire ! Et je le dois en partie à mon passage dans l'émission Dans les yeux d'Olivier : MERCI Olivier pour ta confiance et ton regard si particulier ! 

'Va falloir jouer des coudes pour rester au premier rang ! Merci aux derniers chatons de la portée de nous avoir rejoint, vous allez voir ici on se sent bien. Merci aux chatons de la première heure qui commencent à prendre de l'âge, déjà deux ans et demi, ça passe vite !

Je suis émue, vraiment, touchée, franchement, par l'engouement dont vous faites preuve à mon égard et à l’intérêt que vous portez à ma si belle profession. Je pense avoir relevé le défi de rendre intéressant le métier d'infirmière de campagne et ça c'est jouissif p*tain-♡ ! ('fallait bien que je place un gros mot hein).

Encore un énorme MERCI, longue et belle vie à vous !

10 commentaires:

evelyne a dit…

Sans compter les fans qui comme moi n'ont pas facebook, ni rien d'autre, invisibles quoi, mais bien fidèles. Un vrai plaisir de vous suivre :)

c'est l'infirmière a dit…

MERCI à toi aussi alors Evelyne ! ^^

Anonyme a dit…

Je ne sais pas les autres, mais parfois tu me rends mes tournées plus légères. Quand ça coince ou que ça dérape furieusement, quand j'ai l'impression que le temps défile et que la liste des soins s'allonge, ben j'essaye de le prendre avec philosophie ou de le prendre du bon côté, comme tu le fais si souvent. Tu m'apportes bcp. Merci!

c'est l'infirmière a dit…

Merci beaucoup à toi ! ^^

Anonyme a dit…

merci à toi de nous aider à supporter notre "beau" mais difficile métier ...même à l'hopital!!! des bisettes. Cath de Lyon

Anonyme a dit…

Et voila le tour du blog est fait.

J'ai pris le temps de lire un a un tous les articles.

Que dire ... bravo peut être. De nous faire découvrir un métier qui est peu connu, avec cette humour décalé qui me parle bien.

De partager des moments de vie plein de paillettes comme tu le dis si bien et des moments de vie assez difficiles, que je peut aussi côtoyer au quotidien dans mon métier d'ambulancière.

Cela doit faire du bien aussi de pouvoir ce confier sur tout sa, et peut être une bonne idée pour décompresser de journée parfois dur psychologiquement parlant et surtout émotivement.

Moi aussi je pense faire mon métier avec le cœur et surtout avec cette hyper-émotivité qui fait de moi celle que je suis. On ne choisis ce genre de métier pour rien. Et pour rien je ne changerais de métier comme toi je le pense.

Alors bravo de nous faire partager tout ces moments de vie.

Vanessa

c'est l'infirmière a dit…

Ouuah, Vanessa... Tout le blog ? Il y a près de 200 articles ! Félicitations pour ton courage et ta patience ;-) Merci pour ton message et au plaisir de te recroiser ici !

Merci à toi aussi Cath', Au plaisir de te revoir sur le blog !

stean a dit…

Bonjour,
Moi qui suis mal connu de mon entourage pour être un coeur de pierre, je passe d'un article à l'autre de votre blog en m'essuyant les yeux. On ne peut s'empêcher de ressentir de l'empathie et les tranches de vie que vous décrivez nous font anticiper ce que nous risquons de vivre dans quelques années.
Non seulement votre métier est beau mais dur, mais il vous faut être résistante pour supporter cette charge émotionnelle.
Je ne suis pas certain que beaucoup en soient capables, ou alors, en se blindant totalement, et dans ce cas, on ne pourrait retrouver la chaleur que vous transcrivez dans vos billets.
cordialement.

c'est l'infirmière a dit…

Stean, je suis touchée, merci ♡ ... Se blinder, se blinder, pour quoi au final? J'en ai croisé des infirmières qui se blindaient, et je ne suis pas sûr qu'elles étaient plus heureuses dans leur pratique du soin, bien au contraire. Moi je préfère continuer à verser des larmes discrètement dans ma voiture pour pouvoir sourire sans retenue avec mes patients ensuite ! A bientôt Stean !

Anonyme a dit…

Je suis en vacances donc j'avais un peu de temps a tuer lol.
Ton blog m'a donné envie d'écrire sur ma propre experience professionnelle.
Je continuerais a suivre tes aventures ici et sur fesse de bouc. ��

Enregistrer un commentaire

Merci pour le petit mot ! ^^