samedi 17 juin 2017

Patience, patience...


Tu es à l'heure malgré les quatre précédentes prises de sang dont deux piquées sur des veines de l'impossible... Et tu l'attends. Et tu t'agaces.

Elle ne vient pas, ta poseuse de lapin. Tu commences à la connaître ta patiente à grandes oreilles qui arrive toujours en retard, pile les jours où tu es à l'heure et qui débarque à l'heure au cabinet pile quand tu es à la bourre.

Mais ce matin, elle semble avoir trouvé sa couette plus confortable que le plastique dur de mon siège de prélèvement.

Patience patience, être patient des fois, ça se joue aussi du côté du soignant !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour le petit mot ! ^^