vendredi 26 février 2016

Coup de gueule infi' # 17 : DSI : Document Sans Intérêt (Pour certains médecins)





- Il l'a jeté ou il l'a perdu ?... Il sait plus ?! Sérieusement ? P*tain mais m*rde quoi ! Si ça avait été sa feuille d’imposition t’inquiète pas que celle-là il ne l'aurait pas jeté !

J’hallucinais. Mon collègue profitait des transmissions de passation de tournée pour m’annoncer qu’il avait relancé le médecin traitant que j’avais moi-même relancé plusieurs fois déjà. J’attendais depuis trois semaines qu’il me renvoi la DSI (Démarche de Soins Infirmiers : LE papier hyper important pour argumenter le pourquoi du comment on se déplace chez les patients pour les aider à se laver entre autre) que je lui avais remplis, même daté pour lui mâcher le travail, c’est dire. J’avais joins une enveloppe timbrée sortie de ma poche avec un courrier pour qu’il comprenne bien l’importance qu’avait ce document pour moi. 
Mais depuis trois semaines je me rendais quotidiennement chez cette dame pour l'aider dans ses soins d'hygiène et je ne pouvais toujours pas être payé : parce que le médecin traitant avait oublié / perdue / jeté / origamée ma DSI. 

Parce qu’il me faut le fameux papier, c’est la dame de la sécu qui me l’a dit : « Pas de DSI, pas d’argent ». C’est un peu comme avec les bras et le chocolat, sauf que là je dois me taper en plus un traitement de rejet de la CPAM si malgré tout je tentais de me faire rémunérer le tiers payant sans le fameux papier. Manquerait plus qu’on m’accuse de fraude… De quoi être constiper sans même à avoir à manger de chocolat.

Mais voilà, il avait égaré le papier. Genre je te mets dans un coin de mon bureau, genre je m’en fous, genre on verra plus tard, genre je vais carrément te recycler ou t'utiliser pour caler mon bureau qui est bancal. Je me retrouvais donc contrainte d’imprimer une nouvelle DSI, de la renvoyer avec un nouveau timbre et croiser les doigts de pieds pour que ce courrier là ne finisse pas à la broyeuse…

Encore un coup de fil pour rien... Enfin pas vraiment puisqu’il m’aura confirmé que ce médecin se fiche totalement que je ne sois pas payé et ma patiente pas remboursée. C’est que je commence à être fatiguée d’engueuler mon téléphone à défaut d’oser incendier ceux que j’ai au bout du fil, comme l'autre jour :

- Oui oui, c’est tout à fait ça, il ne faut pas tenir compte du courrier d’avertissement !

J’étais sur le cul. Enfin pour de vrai je veux dire. J’étais à mon bureau avec mon agenda sous le coude, mon portable dans la main gauche et un stylo dans la bouche bien serré entre mes deux mâchoires. J’ai frôlé l’éclatement du quatre-couleurs entre les dents lorsque j’ai entendu la réponse de la nana du RSI (la caisse d’assurance des indépendants). Je les relançais parce que je venais de recevoir un courrier fort peu aimable me demandant de régulariser au plus vite la situation.

Un envoie de DSI avec encore un timbre de ma poche (parce que la sécu est dans le département voisin et qu'il ne fournissent pas d'enveloppe T) avait été fait à cette caisse pour lancer le début des soins chez ce vieux monsieur. Et puis deux semaines plus tard une nouvelle DSI avait rédigée par le médecin parce que l’état du pauvre petit père se dégradait ce qui nécessitait une nouvelle rédaction hypra-argumentée pour ne pas qu’on me reproche ensuite d’avoir surcoter mes soins. 
Toujours pas payée deux semaines plus tard je ne m’inquiétais pas trop. Et puis il y a eu ce courrier : « Nous n’avons pas reçu la DSI des soins que vous avez facturés, merci de réguler au plus vite la situation ». Genre peut-être que le courrier a été perdu dans leurs services, genre peut-être qu'il a été volé par le facteur qui en a fait un avion en papier, genre c’est de ma faute et on m’accuse de ne pas l’avoir envoyé… Genre j’ai commencé à flipper. 

Parce que j’aime pas ces courriers qui te filent des frissons dans l’échine, parce que je suis du genre hyper-toquée-du-papier et que je suis hyper-vigilante-de-ce-genre-de-chose !
J’ai donc appelé. On m’a fait patienter neuf minutes. Neuf longues minutes d'une musique insupportable et facturée huit centimes d’euros la minute alors que c’est une plateforme faite pour les professionnels de santé obligés de payer les appels pour être payé derrière, vous me suiviez ? Attention, j’ai encore moins logique :

- Bonjour, je vous appelle parce que j’ai reçu un courrier de relance pour une DSI que vous n’avez à priori pas reçu.

«  Vous l'avez envoyé ? »

Ouah. Paye ta perspicacité. Évidemment que je l’avais envoyé. Sinon, ma mains serait dans la boite aux lettres entrain d’y déposé le courrier manquant. Je lui explique mes craintes de savoir ma DSI perdue et tente une manœuvre de gentille intimidation basée sur une répartie quasi-larmoyante à base de « C’est le médecin traitant qui rédige la toute première DSI, ça va être galère de la faire ref… » Et puis elle m'a coupé.

« Bon je vais regarder… Votre numéro ADELI et le numéro de sécu du patient. »

Sans un « s’il vous plait » ni un « je comprends bien » compatissant et qui ne coûte rien, enfin si le dixième de minute à huit centimes d'euros que j'aurais pu me payer, j'étais plus à ça près. Je l’entendais pianoter sur son ordinateur et la ligne a coupé sans prévenir. 
Une musique d’attente qui te donnerait franchement envie de te pendre à ton téléphone si seulement il était encore équipé d’un fil résonne pendant quatre nouvelles longues minutes. Non parce que c'est pas comme si on avait que ça à faire de notre temps de travail gratuit.

24 centimes plus tard, elle reprend la ligne :

« Donc. Il ne faut pas s’inquiéter. Vous avez envoyé votre DSI il y a deux semaines c’est ça ? Le délai de traitement dans nos services est d’un mois. C’est pour ça que vous avez reçus le courrier de relance… »

- Mais si vous savez qu’il faut un mois de traitement de dossier, pourquoi vous envoyez des courriers de relance flippant dès quinze jours ? Ah… Parce que ce sont deux services différents (un pour photocopier et un pour taper sur les IDEL)… Logique. Et ma deuxième DSI de prescription envoyée deux semaines après la première, c’est pareil, je vais avoir un courrier de relance ? Oui ? Mais du coup, vu que je vous ai là, vous pourriez peut-être en éviter l’envoie ? Non… C’est envoyé par un autre service donc c’est pas possible… Ok donc je n’en tiens pas compte non plus. Et si par mégarde, le courrier était vraiment perdu, comment je pourrais en être sûr, vu que je ne dois pas tenir compte des courriers de relance de vos services ? Ah… Je dois attendre le courrier d’injonction de payer. Chouette.

Voilà la grande logique des sécu'. 

J'ai dit au revoir et j'ai poussé mon « Raaaah ! » dans la face de mon téléphone et de celle qui avait déjà raccroché. J'ai reposé mon stylo sauvagement mâchonné et j'ai ouvert la tablette de secours, celle avec des noisettes, celle pour les occasions exceptionnelles. Parce pas même si je n'ai pas de DSI, j'ai au moins du chocolat ! ^^

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonsoir, et bien c'est terrible tout ça impensable,l'infirmier qui vient chez moi me disait justement tous les papiers qu'il fallait remplir, les changements qu'il y avait etc ... Je vois que chez vous en France ce n'est pas mal non plus( je suis en Belgique ) que de temps perdu, et les sous on ne va pas travailler pour rien tout de même, honteux tout cela, quelle patience, quel courage pfff vous me direz que vous n'avez pas le choix. Daisy du blog de Chaourcinette

Anonyme a dit…

Bonsoir, et bien c'est terrible tout ça impensable,l'infirmier qui vient chez moi me disait justement tous les papiers qu'il fallait remplir, les changements qu'il y avait etc ... Je vois que chez vous en France ce n'est pas mal non plus( je suis en Belgique ) que de temps perdu, et les sous on ne va pas travailler pour rien tout de même, honteux tout cela, quelle patience, quel courage pfff vous me direz que vous n'avez pas le choix. Daisy du blog de Chaourcinette

Anonyme a dit…

Superbe, votre note d'humour finale (y) --> ".. et j'ai ouvert la tablette de secours, celle avec des noisettes, celle pour les occasions exceptionnelles..."...hihihi.. (rires.. enfin.. si ça y ressemble.)

Enregistrer un commentaire

Merci pour le petit mot ! ^^