dimanche 13 septembre 2015

Passe moi ton cheval que je fasse ma tournée à dos de licorne !




Mon métier d'infirmière libérale en zone rurale me fait vraiment faire d'incroyables rencontres. C'est ainsi qu'en pleine pose neuronale (c'est à dire en coupant mon cerveau, ce qui ne demande pas grand effort en fin de tournée) et complètement absorbée par le bruit que faisait le gasoil entrant dans le réservoir de ma voiture, je n'avais pas fait attention à celui qui s'avançait derrière moi. Et alors que je me retournais vers la pompe, je me retrouvais nez à nez avec ses énormes naseaux...

"Bonjour !". Je saluais l'homme perché bien haut sur son immense trotteur. Le directeur du haras du coin profitait de sa sortie dominicale pour faire le plein de son jerrican... Et quoi de mieux que de le faire à cheval ? Il y a les bobos des villes faisant leur marché avec leur vélo et les bobos des champs allant chercher de l'essence pour la tondeuse, avec leur cheval. 

Et alors que je redémarrais mon véhicule en laissant derrière moi le cavalier qui avait dû descendre de son cheval pour permettre à son bras tendu d'atteindre le lecteur de carte bleue, je me mettais à rêver... Moi à dos de poney pendant ma tournée infirmière. Il serait blanc et je lui teindrais la crinière aux couleurs arc-en-ciel. Avec une feuille de soins papier roulée en cône sur son front je le transformerai en licorne libérale ! Je galoperai en lançant des paillettes et les patients m'ovationneraient et seraient heureux de me voir... 
Et puis j'ai passé la première et j'ai pesté _ pour la douzième fois de la journée _ contre celui qui m'avait refusé la priorité...

Et alors que j'allais lui dire "Hey, passe moi ton cheval que je finisse ma tournée à dos de licorne !", je me suis rappelée que je n'avais jamais pris de cours d'équitation parce que j'avais préféré faire piscine à l'âge de six ans . Je ne suis d'ailleurs jamais allée plus loin que le niveau "pingouin d'argent" de ma carte de natation. Pas de quoi se la péter, mais de quoi être carrément pathétique à cheval... Même en balançant quinze kilo de paillettes. 

Ma vieille voiture est vachement moins magique mais elle a au moins le mérite de protéger le rembourrage de mes fesses ! ^^

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour le petit mot ! ^^