vendredi 9 octobre 2015

La CPAM a 70 ans... Wouhou, c'est la fête du donut !




Nan, mais plus sérieusement… C'était mardi dernier, le 4 et j'ai même pas été invité quoi ! J'ai appris ça en allant sur le blog de la CPAM (Ouais. La CPAM a un blog. Ouais, la CPAM est Swag et bunkable bordel !) Et 70 ans c'est pas rien ! Même pour ce prix là, mes petites mamies me payent un coup à boire quoi. Je suis déçue, déçue, déçue ! 

Pourtant je comprends pas, avec Jean-Pat’, celui qui bosse chez elle et qui m’envoie des lettres de rejets, on s’entend plutôt bien. J’ai même lâché l’affaire sur une  prise de sang à 6€08 pour laquelle je ne serais jamais payé car il me disait n’avoir reçu aucune ordonnance justifiant le soin alors que je la lui avais envoyée via score (l’envoie de documents par internet qui est obligatoire, censé te faire gagner du temps et qui rime comme une maladie vénérienne). Vraiment, je suis déçue. J’avais même un cadeau quoi ! J’avais fabriqué une licorne en origami avec une feuille de soin papier. Sur ton bureau ça aurait fait tellement chouette…

Et puis un verre amical ça rapproche les gens tu vois, ça créé des fois des amitiés autour de la cacahuète. Je me faisais une joie de lever mon verre en plastique en ton honneur la CPAM :

« S’il vous plait ! Je voudrais lever mon gobelet en l’honneur de notre très chère CPAM ! 70 ans quoi… Un truc de dingue, t’as même pas une ride ! Bon t’as un gros trou, un gouffre même, mais je t’aime quand même mon p’tit Donut ! Qu’est ce qu’on était content quand tu es née. T’as permis aux malades de se soigner, aux pauvres de ne plus souffrir du manque de soins et aux infirmières, ces grosses fraudeuses, de s’engraisser sur le dos des contribuables… Uh uh uh ! Oooh c'est bon, c’est de bonne guerre et c’était une blague Jean Pat’, un gros « lol » quoi, roooh t’as pas d’humour hein ! Repose les bretzels et arrête de me menacer avec cette licorne en papier ! Bref…. Où j’en étais. Ouais CPAM… 

Je t’aime autant que tu m’agaces des fois, m’en veux pas trop… Parce qu’après tout, si tu n’étais pas là, je ne pourrais surement pas travailler en tant que libérale. Si tu n’étais pas là. Ceux que je soigne devraient peut-être faire un crédit pour se soigner ou cotiser à des assurances hors de prix en croisant les doigts pour ne pas devoir à choisir la prothèse totale de hanche comme cadeau de noël. Tu es un modèle de soin que le monde nous envie, mais qu’ils ne veulent pas prendre le risque de mettre en place… La solidarité est un concept bien français… Bon je ne te reparlerais pas du bilan de la cour des comptes,  du compte-rendu annuel sur la taille du trou de ton Donut, non. Aujourd’hui c’est jour de fête : JOYEUX ANNIVERSAIRE la CPAM et sérieusement, arrête de me prendre la tête et dis à Jean-Pat de me lâcher avec ses rejets et ses indus… A la tienne ! »


[ photo : source Ufunk ]

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bravo bravo ton boulanger

Enregistrer un commentaire

Merci pour le petit mot ! ^^