mardi 3 mars 2015

Je suis Pocahontas et je cours entre les gouttes !


- Oh bah ça se couvre, allez, je retourne dans le froid ! A demain !

Comme souvent, je suis à la bourre sur ma tournée, alors je presse un peu le pas et serre la main de mon patient avant de sortir de chez lui et de m'engouffrer dehors... Lorsqu'un coup de vent accompagné d'un déluge de flotte me plaque contre la porte : effet "Grande marée garantie", le ciré et la crêpe au cidre en moins. 

Je me tâte à attendre que ça passe, c'est une averse hein, ça dure pas... Et en même temps je n'ai pas vraiment le temps d'attendre et mon patient va se demander ce que je fous là, collée à sa porte en essayant de me protéger du déluge (c'est qu'il penserait même pas à m'inviter à entrer pour me permettre de me mettre au sec tiens, l'ingrat !)... Raaah en même temps, je ne suis pas en sucre, ma voiture est à 20 mètre là, j'la vois, elle est pas loin ! Mais ce matin j'ai une flemme monstre et l'humidité m'oxyde les neurones et les muscles... 

"Bon allez bouge, montre leur que tu as la souplesse d'une chatte sautant par dessus les flaques !". Et alors que ma flemme envoyait bouler cette petite voix supra-motivée sortie de nulle part, je me suis lancée : "Je peux le faire, je peux aller plus vite que le déluge et courir entre les gouttes ! Je ne crains ni le vent, ni les éléments, je suis la Pocahontas rurale !"


Conclusion : Pocahontas, cette grosse menteuse, qui peint soit disant "en mille couleur l'air du vent" n'a certainement jamais dû affronter le déluge rurale de l'ouest français pour se taper un sprint sur 20 mètres en étant enceinte de six mois et demi (ce qui revient à remplacer le "se taper un sprint" de la dernière phrase par "se trainer" ). Qu'elle n'a certainement jamais été obligé de se taper toute une tournée avec un jean trempé donnant l'impression que son tour de cuisse avait triplé (la culotte en peau de biche sauvage c'est sûr que c'est plus adapté quand on compte dans ses amis un colibri et un raton-laveur), et qu'elle n'a surement pas eu la chance de regarder ses patients avec un regard de panda myope à cause d'un mascara pas water-plouf. 

Moralité : Si j'avais été une vraie Pocahontas, j'aurais dirigé mon visage face à la pluie pour goutter les éléments et comprendre que cette averse se serait arrêtée d'elle même une fois la porte de la voiture refermée pour m'offrir, une fois à l'abri, un magnifique soleil encadré un très joli arc-en-ciel. Dégoutée. Et trempée.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour le petit mot ! ^^