dimanche 15 mars 2015

Travailler le dimanche c'est comme s'épiler les jambes !


 

" Rooolala, cette grosse motivation de flemmasse ce matin, c’est dimanche quoi !   Mais laissez moi mon lit, ma couette et mon chaton-mignon ! J'veux pas aller travailler..."

... Finalement, travailler le dimanche c’est un peu comme s’épiler à la cire ses jambes super poilues mode yéti.


On se demande pourquoi on le fait et pourquoi on essaie de comprendre pourquoi on est maso au point de se l’imposer. C’est douloureux et on s’y prend à trois fois avant d’y aller, et puis dépassé la douleur on est quand même contente de l’avoir fait et le résultat est chouette, surtout quand mes vieilles patientes me gavent à coup de sablés au beurre de baratte pour me remercier de l'avoir fait (de m'être levée hein, pas de m'être épilé, pour ça on verra quand je serais d'humeur) !
 
[Illustration de la super Margaux Motin à retrouver sur son blog : http://margauxmotin.typepad.fr/
et sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/MargauxMotinillustratrice]

2 commentaires:

chaourcinette a dit…

vive les sablés bretons ! retourne sous la couette après ta tournée !! lol

c'est l'infirmière a dit…

... Les meilleurs ! La couette est malheureusement scellée jusqu'à ce soir, mais revanche lors de ma prochaine grâce mat'... Dans 7 jours -_-

Enregistrer un commentaire

Merci pour le petit mot ! ^^