mercredi 18 mars 2015

Journée loose, journée bouse.

 

... Ou comment commencer sa journée dans une bouse en la terminant les lèvres peintes en rouge (Exclu de ouf✩ >> à la fin de l'article, une photo de moi, de mon cerf et de mon rouge à lèvre)

Ce matin je me suis sortie mollement du lit. Pas envie, pas motivée, pas réveillée. Rien de nouveau, je n'ai jamais été du matin, ni d'aucun autre moment de la journée d'ailleurs. A se demander si le marchand de sable ne préfère pas m’assommer avec son sac de poudre plutôt que de m'en saupoudrer gentiment les yeux.
Et il y a eu cette sensation désagréable du doigt de pied fraichement sorti de dessous la couette qui entre en contact avec le parquet froid, mêlé à cette sciatique qui ne me lâche pas la fesse droite qui semblait de toute évidence bien plus réveillée que moi. J'avais une narine bouchée, mais il y avait quelque chose que je flairais déjà : ça sentait la bonne grosse journée de merde.

Ce n'était pourtant pas la même dame qui attendait devant le cabinet mais, comme ma patiente de la veille, cette dernière semblait tout aussi pressée de passer sous mes aiguilles : "Vous êtes en retard !"... Deux minutes pour dire vrai. J'hallucine. Je n'avais pas le courage de lui expliquer de ne pas se présenter au cabinet dix minutes en avance, je n'avais pas envie de l'amener à relativiser sur ce que représentait deux pauvres minutes de retard. Patience : 80 %, empathie : 70 %, énervement 20%. J'ai laissé coulé...

- Ecoutez, ça fait déjà quatre fois que je vous pique, vos veines roulent, claquent et n'ont pas l'air motivées (ou serait-ce l'infirmière ? ^^) ... J'ai eu juste de quoi prélever le iono et la créat', pour l'INR je repasserai demain, surtout que vos deux derniers résultats étaient bons...
"Ah non ! Je veux mon résultat pour ce soir, vous me piquerez dans le nez si vous voulez (hein ?!), mais je veux mon INR !". J'ai tenté de lui expliquer qu'il ne me restait plus qu'une épicrânienne (spécialement utilisée pour les veines difficiles et les enfants, le genre de matos qui te coute une blinde), que ça faisait déjà 30 minutes que je m'acharnais sur ses mains et ses bras... Patience : 50 %,  empathie : 50 %, énervement : 35 %. J'ai re-prélevé une dernière fois avec ma toute dernière aiguille : "You win !" : ouf...

- Et merde ! 
Je ne pensais si bien dire. La prochaine fois que j'interviens dans une exploitation bovine, je vérifie où je me gare en choisissant, par exemple, un endroit sans bouses. Fils de sutures bleus foncés à enlever dans un cuir chevelu super épais, court et brun : et là tu galères autant que pour enlever proprement l'opercule d'un pot de Nutella... "Ah mais j'avais pas prévu qu'il fallait que je vous paye !". Quoi que qu'est-ce ? Encore 8€80 que je vais devoir attendre dans ma boite aux lettres... Patience : 30%, empathie : 20%, énervement : 40%...

Je vous épargnerai les détails du reste de ma matinée-loose, mais en gros ça donnait :
"Ah mais moi quand je suis sortie de la maternité j'avais même perdu 2 kilo d'avant ma grossesse !" (moi j'avais 25 kg pour ma première grossesse...) je me suis entendu lui répondre "la chance !" mais dans ma tête ça rimait avec bécasse. Et ce n'était pas un oiseau.

Ou  encore : "J'ai oublié de vous dire ! En plus des deux pansements d'orteils de ce matin, y'a un pansement de pontage à refaire (sans ordonnance) et une prise de sang... Et je suis pas facile à piquer ! (et je n'ai plus d’épicrânienne... -_-)". 

Le PC de mon cabinet a refusé de s'allumer (encore une fois) alors que j'en avais plus que besoin et me mettait un message genre "Fatal error : déteste moi si tu veux mais si tu m’éteins je te jure de prendre feu" ce qui est sorti de ma bouche ressemblait en tout point à ce que j'avais répondu mentalement à ma patiente "super mère, super mince". Patience : 7 %, empathie  : 11 %, énervement : 87 %.... Sans parler des trois "bécasses" qui m'ont grillé la priorité. Sans parler du portable qui a coupé 4 fois en pleine conversation (dont une importante avec un service du CHU dont je n'avais pas le numéro et que je n'ai pas réussi à rappeler) parce que je ne captais pas . Sans parler de mon voisin super sourd qui m'a encore tenu le crachoir alors que j'étais en pleine bourre et qui m'a sortie un "Alors, elle profite, elle a encore grossi !" audible jusqu'à l'autre bout du bourg. Sans parler de cette patiente qui n'était pas chez elle mais qui était au bar, encore une fois...

Il fallait sortir les grands moyens : shopping.

Oui, je sais. C'est complètement basique.
Mais dans des cas là, il me faut du terre à terre, une activité loin des gens qui parlent et loin de la campagne. Alors je suis allée en ville dans le plus grand centre commercial du coin. Je me suis confrontée à plein de gens qui n'en avait rien à faire de moi, de ma grossesse, de leur INR, de leur pontage ou de mon soit-disant retard. Je suis entrée dans une parfumerie avec mes boots pleines de crottes de vache et j'ai acheté du rouge à lèvre. Mais pas n'importe lequel : une beauté de rouge à lèvre rouge velours et glamour qui déboite !

Patience : 80 %, empathie : 82 %, énervement : 3 % 
Joie et bonheur dans les cœurs, bouse sous les boots mais rouge sur les lèvres ! ^^


2 commentaires:

chaourcinette a dit…

l'est beau ton rouge à lèvres !! dis, rassure moi, ta future remplaçante , elle lit pas ton blog ??? parce que si elle le lit....elle risque de se barrer vite fait bien fait !!
ou alors, si elle reste, c'est que c'est une sainte ! lol! peut être qu'elle va les éduquer tes malades? sait on jamais !!
et tu sais quoi, ta première photo me fait penser à un caca de licorne....c'est beau ! comme un arc en ciel ! lol courage ! encore combien de dodos avant la quille?

c'est l'infirmière a dit…

Non non, elle ne le lit pas car elle ne sait pas que j'écris sur mon travail... Ou alors si elle le lit, il y a très peu de chance qu'elle comprenne qu'il s'agisse de notre cabinet, donc ça ne devrait pas la faire fuir, ouf ! ^^
Pour la photo, tu as tout à fait raison, c'est un caca de licorne moulé dans un muffin, miam ! ;-)
J'arrête mi-avril... Vivement le repos ! ^^

Enregistrer un commentaire

Merci pour le petit mot ! ^^